← Retour au blog


Faut il encore tester votre site sous Internet Explorer 11 ?

Catégories : AMOA webGestion de Projet Web 

Internet Explorer 11, dernier navigateur web de la série des Internet Explorer, honni des développeurs pour ses manquements aux standards, est sorti en 2013. Un temps installé par défaut sur Windows 10, il représente encore une part non négligeable de l’audience des sites web (jusqu’à 5% pourcents sur les sites web que nous monitorons) et Microsoft continue à assurer son support. Pourtant nous assistons aujourd’hui à sa quasi mort clinique. Faut-il encore continuer à tester nos sites sous ce navigateur compte tenu que cela a un impact sur le coût de nos sites web ?

 

Un coût financier mais aussi technique

Comme ses prédécesseurs, IE11 ne respecte pas les standards et n'intègre pas des fonctionnalités importantes (notamment ES6 et les Promises mais aussi les css grid et flex côté rendu). Les développeurs ne voulant pas se priver de ces fonctionnalités pour les quelques utilisateurs d’IE11, des solutions de contournement ont été développées avec l’utilisation de transcoders comme Babel et des polyfills comme Modernizr ou polyfill.io. Hélas, même si ces solutions sont efficaces pour les développeurs, on ne peut pas se passer d’un test et debug dédié à IE 11. C’est du temps dans un planning (souvent) serré et un coût pour le projet. Mais ces solutions de contournement sont aussi une source de complexité et de lourdeur du code et de son exécution puisqu'elles ajoutent pas mal de code au projet.

 

Aujourd’hui peut on faire l’impasse sur IE 11 ?

De nombreuses applications web métier ont depuis longtemps fait l’impasse sur ce navigateur car leur audience ciblée leur permet soit d’imposer un navigateur soit de maîtriser pleinement le navigateur utilisé. Côté sites web, ce n’est pas la même musique. Certains sites avec une audience particulièrement geek avaient déjà choisi de ne pas tester leur site sur IE 11 mais la majeure partie des projets sont toujours testés avec IE 11 parfois même IE 10.

Si la plupart des sites “grand public” continuent aujourd’hui à prendre en charge ce navigateur, il semble que cela soit le début de la fin. Des librairies très utilisées comme Bootstrap annonce la fin du support d’internet Explorer dans sa version 5 et les sites "grand public" vont donc petit à petit arrêter le support du navigateur obligeant les DSI et les utilisateurs à changer de navigateur. Le nombre d'utilisateurs d'IE 11 diminue actuellement doucement et nous pouvons parier sur un renfocement de cette tendance dans les mois qui viennent.

La question se pose inévitablement au début de la rédaction d'un cahier des charges d'un projet web : faut-il supporter IE 11 ? Selon l'étude de l'audience du site, nos consultants web conseillent ou non de l'inclure mais aujourd'hui leur conseil est de plus en plus d'exclure IE 11  de la liste des navigateurs supportés, surtout sur des projets actuellement en conception qui verront le jour dans un an. La mort clinique de IE 11 est actée.

 

 

Pour en savoir plus sur notre offre de conseil web : 

Notre offre de consulting web

 

 

Merci à Ansgar Scheffold pour l'illustration