← Retour au blog


Résumé du changement des tarifs de Google Maps

Catégories : Développement WebAMOA web 

 

En résumé, quelle est la nouvelle politique tarifaire de Google Maps ?

- vous devez maintenant obligatoirement entrer votre carte bleue pour avoir une clé de l'API.

- toutes les API de Google Maps deviennent payantes sauf les API d'affichage de cartes sur terminaux mobiles.

- vous bénéficiez d'un crédit de 200$ par mois sur tous les services confondus (avant de vous réjouir lisez la ligne suivante)

- l'affichage d'une carte passe de 0,5$ à 7$ pour 1000 affichages et cela compte dès le premier affichage (au lieu des 25k appels gratuits quotidiens en vigueur aujourd'hui), les calculs de trajets passent à 5$. (oui, c'est respectivement du 1400% et +1000% d'augmentation).

- les cartes (simples) embed dans une iframe restent gratuites et illimitées (blogueurs, blogueuses, vous êtes sauvés).

- pour prévoir vos coûts, Google met à disposition un outil : https://cloud.google.com/maps-platform/user-guide/

 

Les conséquences :

- vous affichez des cartes sur votre site qui est bien fréquenté, vous risquez de devoir passer à la caisse ... ou de revoir les fonctionnalités de vos pages web et appli mobiles. (pour cela vous pouvez nous contacter :)

- les plateformes SaaS utilisant les services Google Maps vont devoir revoir leur business plan, et en vitesse.

- on peut s'attendre à voir les autres acteurs du secteur réviser leurs tarifs ou pas ...

 

Mais pourquoi sont-ils si méchants ?

Côté Open Street Map (OSM), le monde du Libre dénonce le dumping auquel Google se livre depuis des années en proposant des services gratuits pour étouffer la concurrence et aujourd'hui empocher le gros lot.

Certes, ce n'est pas faux. Les services Google étaient-ils sous évalués ? Assurément, la qualité et l'innovation amenées par les services de carto et géoloc de Google étaient bien suppérieurs aux prix proposés.

Mais dans un sens Google a boosté le marché de la géoloc sur le web sans pour autant supprimer toute concurrence (MapboxWemapMapcatOpenlayers, Gisgraphy, Jawg, l'IGN, Here ... ).

 

Un changement de modèle économique ?

La monétisation des services carto de Google reposait jusqu'à aujourd'hui en bonne partie sur la récolte de données exploitées ensuite publicitairement. La loi européenne se structurant sur ce point avec l'entrée en vigueur du RGPD remet-elle en cause ce modèle économique au point que Google préfère repasser sur une facturation au réel du service ?

Dans ce cas on pense très vite à un autre service web de Google, en position dominante également ... la plateforme Google Analytics, va-t-elle devenir payante aussi ?

 

Et l'UX dans tout cela ?

Les consomateurs des services de Google Maps API sont tous en train de cogiter pour minimiser leurs coûts et devinez quoi ? En retravaillant l'UX de leur site, il se rendent compte qu'ils ont collé des cartes partout alors qu'en fait ce n'était pas nécessaire.

Les cartes restent lourdes à charger et sont difficiles à intégrer à une UX sur mobile. En redressant ses tarifs Google fait aussi progresser nos expériences d'utilisateur.

 

Merci qui ? Merci Google !

 

 

 

 

 

Le site d'OSM : https://www.openstreetmap.org

Passer à OSM : https://switch2osm.org/fr/

Les anciens tarifs Google Maps : https://developers.google.com/maps/current-pricing

Les nouveaux tarifs : https://cloud.google.com/maps-platform/pricing/sheet/

Merci à Honey Yanibel Minaya Cruz pour la photo d'illustration